DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Demande de mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar Hassan El-Béchir

Vous lisez:

Demande de mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar Hassan El-Béchir

Taille du texte Aa Aa

Le procureur de la cour pénale internationale Luis Moreno-Ocampo a qualifié de « crime contre l’humanité » et de tentative de « génocide » le traitement infligé par Khartoum aux habitants du Darfour, et a demandé aux juges l’inculpation du dictateur soudanais.

“La décision d’entamer un génocide a été prise par El-Béchir lui même en mars 2003. El-Béchir a tout décidé et mis en place pour détruire les membres des ethnies Four, Masalit et Zaghawa, je dirais même une partie substantielle d’entre eux.” a-t-il déclaré.

La guerre du Darfour voit depuis 5 ans s’affronter des rebelles et des milices soutenues par le Soudan ou son voisin tchadien, aux dépens des populations civiles qui subissent de lourdes pertes.

En tout cas, le Soudan a rejeté la demande d’inculpation contre Omar El Béchir et a menacé d’une “réaction” si l’affaire était portée devant les Nations unies. Pour un responsable du gouvernement soudanais, cette décision est “politique et n’a rien à voir avec la justice”.

De son côté, la ligue arabe dont le Soudan est l’un des pays membres tiendra une réunion d’urgence samedi, pour débattre des poursuites engagées contre Omar El Béchir.

Mais ce dernier peut compter sur le soutien de son peuple. Hier des milliers de personnes ont manifesté à Khartoum, la capitale soudaise, en criant leur haine vis à vis des Etats Unis et de l’occident.