DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grande Bretagne tente de réagir pour enrayer la montée du crime à l'arme blanche

Vous lisez:

La Grande Bretagne tente de réagir pour enrayer la montée du crime à l'arme blanche

Taille du texte Aa Aa

Les autorités du pays s’apprêtent à annoncer une série de mesures radicales, parmi lesquelles l’obligation pour ceux pris en possession d’un couteau de rendre visite à des personnes poignardées et à des familles de victimes.

Jacqui Smith, ministre de l’Intérieur :
“ll y a maintenant des jeunes qui portent et uilisent des couteaux et les victimes sont donc de plus en plus jeunes. Et c’est cela qui nous inquiète. Nous comprenons tous que c’est un problème sérieux, et que même si cela ne se passe pas en bas de chez vous, ça rend nerveux”.

Le crime à l’arme blanche a été propulsé en haut de l’agenda politique ces dernières semaines au Royaume Uni. Plus de 20.000 agressions de ce type ont été commises sur un an, et 53 personnes sont tombées sous des coups de couteau depuis le début de l’année.

Dans ce train de mesures en revanche, pas de couvre-feu, comme le réclamaient une majorité de parents, mais le ministère dit continuer à réfléchir à cette idée.