DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Parterre des grands jours au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées

Vous lisez:

Parterre des grands jours au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées

Taille du texte Aa Aa

Réunis sous un dais place de la Concorde, plus de quarante chefs d’Etat européens et méditerranéens
ont apprécié et parfois applaudi les différents corps d’armée. Quatre mille soldats, des hélicoptères, des chars, et une soixantaine d’avions, dont ceux de la célèbre patrouille de France ont défilé.

Dans l’assistance, le président syrien Bachar El Assad, dont la présence a choqué nombre de militaires français. Ces derniers avaient encore à l’esprit la date du 23 octobre 1983. Ce jour là, 58 parachutistes français sous autorité onusienne,
avaient été tués dans l’attentat suicide perpétré contre le poste Drakkar à Beyrouth, une attaque attribuée par beaucoup de pays à la Syrie.

La Syrie toujours au centre des discussions hier au sommet Euroméditerrannée. Damas qui a soufflé le chaud et le froid, se rapprochant d’une part du Liban, et prenant la défense de l’Iran sur le dossier nucléaire d’autre part, en mettant en garde les occidentaux contre toute volonté guerrière vis à vis de Teheran, et assurant que les conséquences d’une telle attaque seraient néfastes pour le monde entier.