DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soudan : Controverse sur l'inculpation d'el-Béchir

Vous lisez:

Soudan : Controverse sur l'inculpation d'el-Béchir

Taille du texte Aa Aa

Les partisans d’Omar el-Béchir ont manifesté ce mardi à Khartoum pour apporter leur soutien au président soudanais. Omar el-Béchir a été inculpé par la Cour pénale internationale hier. Le procureur de la CPI a demandé aux juges d‘émettre un mandat d’arrêt contre lui. Il l’accuse de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre au Darfour.

Des accusations balayées du revers de la main par l’accusé. Omar el-Béchir affirme que la Cour pénale internationale dont son pays n’est pas membre, n’a aucune compétence au Soudan. Et il dénonce des propos mensongers à son encontre.

Le procureur de la CPI accuse Omar el Béchir d’avoir commandité le génocide de trois tribus. En 5 ans, 300 000 personnes auraient été tuées au Darfour et 2 millions et demie déplacées.

9600 hommes des Nations Unies et de l’Union africaine sont déployées au Darfour. L’Onu a pris des mesures de protection pour son personnel avant les manifestations. L’inculpation d’Omar el-Béchir provoque un malaise au sein de l’Union africaine. Elle craint que cela ne complique les efforts de paix dans la région.