DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Verdict clément pour les auteurs de violences policières à Gènes en 2001

Vous lisez:

Verdict clément pour les auteurs de violences policières à Gènes en 2001

Taille du texte Aa Aa

Quinze membres des forces de l’ordre italiennes ont été condamnés pour des violences commises en 2001 pendant le sommet du G8 de Gènes.

Quarante-cinq carabiniers, membres de l’administration pénitentiaires et médecins étaient accusés de sévices et traitements vexatoires… Trente ont été acquittés.

Les faits ont eu lieu dans la caserne Bolzenato, et les juges ont reconnu que des violences et des traitements humiliants avaient été infligés à plusieurs manifestants arrêtés.

La peine la plus lourde, cinq ans d’emprisonnement, a été prononcée à l’encontre d’un inspecteur de police. Les condamnés devraient faire appel, et ce procès, l’un des deux en cours contre les forces de l’ordre, devrait durer encore plusieurs années.

Les contestations très violentes durant le G8 de Gènes restent l‘épisode le plus noir de l’histoire des sommets internationaux.