DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles répond aux pêcheurs en colère

Vous lisez:

Bruxelles répond aux pêcheurs en colère

Taille du texte Aa Aa

La commission européenne a adopté ce mardi un programme d’aide d’urgence pour ce secteur durement touché par la hausse des prix du carburant. Un plan d’aide qui pourrait atteindre les deux milliards d’euros pour les années à venir. L’Union entend également poser les bases d’une restructuration de la pêche pour adapter la profession à la flambée des prix du pétrole.

“La flotte européenne est encore trop importante. De nombreux secteurs continuent à gaspiller du carburant et pratiquent une pêche intensive. J’espère que les mesures prises ce jour ne feront pas que soulager momentanément les pêcheurs mais qu’elles permettront de poser les bases d’une flotte efficace dans le futur”, souligne Joe Bjorg, Commissaire européen en charge de la Pêche et des Affaires maritimes.

L’Union a adopté trois mesures phares. La première : verser des aides d’urgence aux pêcheurs qui restent à quai durant trois mois maximum dans le cadre d’un plan de restructuration. La seconde : relever le plafond des aides nationales, qui passent de 30 à 100.000 euros par entreprise pour trois ans. Enfin, la commission compte faciliter les aides pour équiper les navires de moteurs plus économes.