DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Continental juge égoïste et irresponsable l'offre de rachat dfaite par son compatriote Schaeffler

Vous lisez:

Continental juge égoïste et irresponsable l'offre de rachat dfaite par son compatriote Schaeffler

Taille du texte Aa Aa

L‘équipementier automobile allemand Continental rejette l’offre d’achat faite par son compatriote Schaeffler, le fabricant de roulements à billes; estimant ne rien avoir à gagner d’un tel rapprochement et considérant de plus que le prix proposé est trop bas.
Mercredi, le groupe Schaeffler – groupe familial qui s’attaque à trois fois plus gros que lui – a précisé que ses intentions sont tout à fait amicales.
Le président du directoire de Continental a appelé mercredi les actionnaires du groupe à ne pas apporter leur soutien à l’offre de Schaeffler.
“Je considère égoïste l’approche et la procédure du groupe Schaeffler, a déclaré Manfred Wennemer; unilatérale et irresponsable. Notre direction ne peut pas accepter que les droits de nos actionnaires soient bafoués.”
Egoïste l’attitude de Schaeffler car la direction de Continental estime qu’il n’y a pas de logique stratégique à réaliser cette combinaison d’activités : d’un côté fabrication de pneumatiques et de systèmes de freinage pour Continental et de l’autre les roulements à billes de Schaeffler.