DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban: La liberté après 30 ans de prison

Vous lisez:

Liban: La liberté après 30 ans de prison

Taille du texte Aa Aa

“Le Liban verse des larmes de joie, Israël verse des larmes de douleur”. C’est ce qu’on pouvait lire ce mercredi sur les banderoles déployées à Naqoura au Liban qui célébre la libération de cinq prisonniers. Cinq hommes remis par l’Etat hébreu dans le cadre d’un échange de prisonniers.

Parmi eux un symbole, Samir el-Kantar, le plus ancien détenu libanais en Israël. Membre du Front de Libération de la Palestine, il avait été condamné à la prison à vie en 1980 pour le meurtre de trois Israéliens. Il a été gracié la veille par le président Shimon Péres après avoir purgé presque 30 ans de prison. Les quatre autres prisonniers sont des combattants du Hezbollah, capturés lors de la guerre de 2006.

Cette journée a été décrété fériée par le gouvernement libanais. Le mouvement chiite lui se prépare à des célébrations grandioses. Une fête condamnée par Israël qui accuse le Liban d’accueillir en héros un meurtrier.