DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale à Srebrenica

Vous lisez:

Scandale à Srebrenica

Taille du texte Aa Aa

Treize ans après la pire atrocité commise en Europe depuis la seconde guerre mondiale, la police serbe refoule une centaine de proches des victimes venues se recueillir sur l’un des lieux du massacre. Les autorités estiment que la manifestation organisée par l’Association des Femmes de Srebrenica est perçue comme une provocation par les habitants de Kravice et constitue à ce titre une menace pour la sécurité.

Ces femmes voulaient simplement se recueillir sur les lieux où plus de 8.000 musulmans ont été exécutés par les indépendantistes serbes en juillet 1995.

L’Association des Femmes de Srebrenica a du rebrousser chemin sous escorte policière. Les plaies de ce drame ont bien du mal à se refermer. D’autant plus que les deux instigateurs du massacre, Ratko Mladic et Radovan Karadzic, sont toujours en fuite.