DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bombardement de Dubrovnik en 91 : peine allégée pour Pavle Strugar

Vous lisez:

Bombardement de Dubrovnik en 91 : peine allégée pour Pavle Strugar

Taille du texte Aa Aa

Une peine réduite de 8 ans à 7 ans et demi mais une culpabilité plus grande. C’est la décision annoncée ce jeudi à la Haye aux Pays-bas par la chambre d’appel du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à l‘égard de Pavle Strugar, l’ex général de l’armée yougoslave.

Les juges ont “tenu compte de la dégradation de son état de santé”. Pavlé Strugar avait été condamné en 2005 pour son rôle dans le siège et le bombardement de Dubrovnik en Croatie au début des années 90.

Contrairement à la chambre de première instance, les juges l’ont également reconnu coupable aujourd’hui de ne pas avoir empêché le bombardement de la ville le 6 décembre 1991, “alors qu ‘il avait des raisons de savoir que ses subordonnées allaient commettre ce crime”, a souligné le TPI.

Durant les trois mois de sièges de Dubrovnik, au moins 50 civils ont été tués et des centaines blessés. Le centre historique de la ville a été ravagé.