DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup dur pour la présidente de l'Argentine Cristina Kirchner

Vous lisez:

Coup dur pour la présidente de l'Argentine Cristina Kirchner

Taille du texte Aa Aa

Son projet de loi qui visait à augmenter les taxes sur les exportations de produits alimentaires a été rejeté ce jeudi au Sénat à une voix près, grâce au vote du vice-président de la République Julio Cobos.

Un résultat accueilli dans la liesse par les grands producteurs agricoles mobilisés depuis plusieurs mois pour faire échec au projet de la présidente argentine qui en avait fait un thème central de son gouvernement en faveur d’une meilleure redistribution de la richesse du pays.

Cristina Kirchner espérait, grâce à ce relèvement des taxes sur les exportations de céréales et de soja, récupérer une manne de 11 milliards de dollars, l‘équivalent de près de 7 milliards d’euros, pour financer la construction de routes, d‘écoles et d’hôpitaux.

Les agriculteurs remportent donc la partie au terme d’un vaste mouvement de contestation qui les avait amené à refuser de vendre leurs produits pendant plus de cent jours. Ce qui avait paralysé leur distribution dans tout le pays.