DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : dernière ligne droite avant un vote crucial qui s'annonce serré sur la réforme des institutions

Vous lisez:

France : dernière ligne droite avant un vote crucial qui s'annonce serré sur la réforme des institutions

Taille du texte Aa Aa

Les sénateurs français ont approuvé la nuit dernière le projet de loi constitutionnelle comme l’ont fait précédemment les députés. Mais pour être définitivement adoptée, cette révision de la Constitution, chère au président Nicolas Sarkozy,
doit passer par une réunion du Congrès lundi et recueillir une majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés.
Or, tout pourrait se jouer à quelques voix près. Des parlementaires de droite devraient voter non, tout comme l’opposition socialiste qui a rejeté les ultimes propositions de Sarkozy.

“A cette heure, personne ne peut dire quel sera le résultat du vote au congrès. Le président de la République s’est exprimé. Il a mis tout le monde devant ses responsabilités, a déclaré Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale.”

C’est donc à Versailles, où le Parlement se réunit en Congrès, que se jouera le sort de ce projet de réformes. Si l’Elysée vante un accroissement des pouvoirs du Parlement dans le texte, l’opposition de gauche reproche une présidentialisation de la Vème république. Le parti socialiste regrette également de ne pas avoir obtenu le droit de vote des étrangers aux élections locales et, entre autres, une inscription du pluralisme dans l’audiovisuel.