DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Négociations de l'OMC : Mandelson optimiste

Vous lisez:

Négociations de l'OMC : Mandelson optimiste

Taille du texte Aa Aa

L’Organisation mondiale du commerce et ses pays membres sont parés pour un nouveau round de négociations. Voilà sept ans qu’ils tentent de se mettre d’accord sur une libéralisation du commerce mondial. Des pourparlers menés bon an mal an et surtout de crise en crise. Lundi, tous se retrouveront de nouveau, et le commissaire européen au Commerce Peter Mandelson, qui négocie au nom des Vingt-sept, dit avoir bon espoir :

“Les chances d’une percée augmentent mais cette percée n’est pas encore dans la poche.”

La confrontation la plus dure est celle qui oppose les pays émergents aux plus riches. Les premiers exigent moins de protectionnisme en matière d’agriculture, et les seconds plus d’ouverture pour leurs produits industriels et leurs services. Peter Mandelson a aussi pris des coups dans son camp, la France l’accusant de mettre en danger l’agriculture européenne.

“Ce n’est pas la première fois dans ma carrière politique qu’on m’accuse injustement, et je suppose que ce ne sera pas la dernière.”

Pour accorder leurs violons, les Européens vont se concerter ce vendredi. Ils ont déjà fait un pas pour débloquer un dossier épineux : celui des droits de douanes sur les importations de bananes. Sous la pression des pays producteurs d’Amérique Latine, l’Europe se dit prête à les réduire considérablement.