DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UBS s'excuse pour son implication dans la fraude fiscale aux Etats-Unis

Vous lisez:

UBS s'excuse pour son implication dans la fraude fiscale aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

La banque suisse UBS présente ses excuses devant des représentants du Sénat américain pour une affaire d‘évasion fiscale. Un rapport vient en effet d‘être publié. Celui-ci précise que cette pratique coûte plus de 63 milliards d’euros chaque année aux Etats-Unis. Le document révèle aussi comment la banque suisse et un autre établissement du Lichtenstein ont assisté les contribuables américains dans leurs dissimulations.

“Nous allons prendre nos responsabilités à ce sujet,” dit au cours de son audition Mark Branson, directeur financier du département gestion de fortune chez UBS. “Nous n’essaierons pas de les minimiser. Au nom d’UBS je présente des excuses. Je m’engage devant vous à ce que soient prises les mesures nécessaires pour que tout ceci ne se reproduise pas.”

Ce sont notamment les informations fournies moyennant finances par un employé de la LGT, l’autre banque concernée, qui ont permis de lancer l’enquête. Celle-ci a duré six mois.

Hier les autorités helvétiques ont reçu une demande d’entraide administrative de leurs homologues américains. Elles sont les seules à pouvoir lever le secret bancaire, si elles estiment que la fraude fiscale est avérée.

Au Lichtenstein La LGT a en revanche réfuté une nouvelle fois ce jeudi les accusations d’aide à la fraude fiscale.