DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gordon Brown en Irak: poursuite du retrait des troupes britanniques, mais pas de calendrier

Vous lisez:

Gordon Brown en Irak: poursuite du retrait des troupes britanniques, mais pas de calendrier

Taille du texte Aa Aa

Gordon Brown confirme la poursuite prochaine du retrait des troupes britanniques d’Irak. C’est ce qu’il a dit ce matin lors d’une visite à Bagdad au cours de laquelle il a été reçu par son homologue irakien Nouri al Maliki. Le premier ministre britannique n’a pas fixé d‘échéance pour ce retrait. Mais récemment Londres avait évoqué l’objectif de réduire ses troupes de 4000 à 2500 soldats, courant 2009.

L’avenir du contingent britannique, le plus important après les Etats-Unis, est une question cruciale pour les responsables irakiens qui ont de plus en plus confiance en leurs capacités à sécuriser le pays.

Le transfert du contrôle de la province de Bassorah des Britanniques aux Irakiens il y a quelques mois s‘était pourtant soldé en mars par une intervention militaire conjointe: irakienne, américaine et britannique.

Gordon Brown qui devrait aussi lancer un appel aux investissements en Irak doit se rendre à Bassorah dans le sud du pays où les soldats britanniques sont stationnés: ils forment l’armée irakienne et interviennent sur le terrain à la demande des irakiens.
Depuis 2003, 176 soldats britanniques sont morts en Irak.