DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Clôture des JMJ : le pape met en garde contre la sécularisation

Vous lisez:

Clôture des JMJ : le pape met en garde contre la sécularisation

Taille du texte Aa Aa

Ce n’est qu’un au revoir. Au dernier jour des Journées mondiales de la jeunesse à Sydney, Benoît XVI a donné rendez-vous aux pèlerins dans 3 ans, à Madrid en Espagne.

Cette déclaration mettait un terme à la messe de clôture des JMJ célébrée sur le champ de course de Randwick devant 350 000 fidèles, moins que les 500 000 espérés par les organisateurs. Le Pape a d’ailleurs lancé une mise en garde contre la sécularisation rampante des sociétés industrialisées.

“Dans nombre de nos sociétés, a-t-il noté, la prospérité matérielle va de pair avec un désert spirituel en pleine expansion : un vide intérieur, une peur qui ne dit pas son nom et un sentiment de désespoir.”

Des milliers de jeunes venus du monde entier avaient pourtant passé la nuit sur le champ de course, bravant l’hiver australien.

Les 23èmes JMJ auront également été marquées par les excuses historiques du souverain pontife pour les abus sexuels commis par des membres du clergé australien. Le pape a estimé que les coupables devaient être livrés à la justice.

Son voyage de 7 jours en Australie aura été le plus long et le plus lointain de son pontificat. Benoît XVI, qui est âgé de 81 ans, doit regagner Rome demain.