DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le groupe de luxe Hermes ne connaît pas la crise

Vous lisez:

Le groupe de luxe Hermes ne connaît pas la crise

Taille du texte Aa Aa

Les résultats publiés mardi par Hermes International, le groupe français de luxe, tordent le cou à l’idée reçue qui veut que les groupes du secteur du luxe sont plus pénalisés que ceux des autres secteurs d’activité. Hermes s’en sort bien en affichant des ventes en progression de 12% au deuxième trimestre à 398 millions d’euros : une augmentation qui passe à 17,4% à taux de change constant. Une croissance légèrement supérieure aux attentes des analystes qui saluent l’aspect défensif du groupe Hermes dans un environnement plus difficile.

Cette situation explique qu’en bourse le titre Hermes gagne 11% depuis le début de l’année, distançant largement les plus gros acteurs du secteur : Bulgari -32% et LVMH -20%.

Les ventes d’Hermes au deuxième trimestre ont encore une fois été portées par la division phare du groupe, celle de la maroquinerie qui a progressé de 11,4%. La plus forte progression revenant aux parfums : +26%.

En Asie, la croissance des ventes du groupe se monte à 22%. Au Japon : un marché qui représente près du quart des ventes totales d’Hermes, les ventes sont restées stables.