DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pays Basque : démantèlement du commando Biscaye

Vous lisez:

Pays Basque : démantèlement du commando Biscaye

Taille du texte Aa Aa

C‘était la cellule la plus active de l’ETA. Le commando Biscaye a été démantelé ce matin lors d’un coup de filet de la garde civile espagnole à Bilbao au Pays Basque et dans ses environs.

Neuf activistes présumés de l’organisation séparatiste armée ont été arrêtés dont le seul membre fiché de l’ETA : Arkaitz Goikoetxea Basabe, 27 ans, était recherché pour un attentat à la voiture piégée en août 2007.

Pour le ministre espagnol de l’Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba, cette opération n’est qu’un début. “Aucun membre de l’ETA n‘échappera à la justice ou à la prison, a-t-il martelé. Certains d’entre eux le savent, d’autres non. Mais dès qu’ils l’auront compris et se rendront, tout ira pour le mieux pour nous bien sûr, mais aussi pour eux.”

Le commando Biscaye aurait réalisé 80 à 90% des actions de l’ETA depuis la fin du cessez-le-feu des séparatistes armés, à l‘été 2007. Il serait notamment derrière le dernier attentat meurtrier de l’organisation terroriste le 14 mai à la caserne de Legutiano au Pays Basque. Un garde civil avait été tué dans l’explosion d’une voiture piégée.