DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sentiment d'injustice à Pale, fief de Karadzic

Vous lisez:

Sentiment d'injustice à Pale, fief de Karadzic

Taille du texte Aa Aa

A Pale, fief de Radovan Karadzic, l’annonce de son arrestation a plongé les Serbes de Bosnie dans le désarroi et la colère.

L’enfant du pays était devenu une légende vivante. Pendant ses treize années de clandestinité, il a continué à arpenter ces rues au vu et au su de tous, s‘évaporant dans la nature aussi soudainement qu’il était apparu. A Pale, personne n’aurait songé à dénoncer le héros local. Un sentiment d’injustice prévaut.

“S’il est coupable, il faut l’arrêter, commente un résident. Mais sa culpabilité est moindre, d’autres ont fait pire mais ne sont pas arrêtés. On n’arrête que les Serbes ! C’est ça qui me fait de la peine.” “C’est une des plus grandes hontes pour la Serbie et le peuple serbe ! s’insurge un autre. C’est scandaleux ! Autant l’arrestation que la collaboration avec le tribunal !”

Les Serbes de Bosnie reprochent au Tribunal Pénal International de faire deux poids deux mesures. Ils pointent du doigt le fait que très peu de Musulmans bosniaques ont été jugés pour crimes de guerre à La Haye.