DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un rapprochement très fort entre la Russie et le Vénézuéla

Vous lisez:

Vers un rapprochement très fort entre la Russie et le Vénézuéla

Taille du texte Aa Aa

Les présidents Medvedev et Chavez ont signé hier une série d’accords sur l’achat futur d’armements russes et sur un renforcement de la coopération énergétique entre les deux pays.

Ces dernières années, la Russie a déjà vendu au Vénézuéla pour 3,5 milliards de dollars d‘équipements militaires.

Hugo Chavez, grand pourfendeur de l’impérialisme américain, sait bien que les Etats-Unis aimeraient faire de l’Amérique du Sud une de leurs zones d’influence :

“La Russie a les capacités suffisantes pour assurer sa présence dans divers endroits du monde, a t-il déclaré. Ils peuvent envoyer leurs bateaux dans les mers d’Afrique, d’Asie ou des Caraïbes. Cela ne me surprendrait pas. Et si les forces armées russes veulent être présentes au Vénézuéla, elles recevront un accueil chaleureux”.

Selon la presse russe, Moscou aurait l’intention d’utiliser des bases militaires à Cuba pour ravitailler ses bombardiers stratégiques.

“C’est un peu oeil pour oeil, dent pour dent, explique un analyste américain. Vous savez très bien que les Etats-Unis sont très actifs dans les territoires de l’ex-Union soviétique, particulièrement en Géorgie et en Russie par exemple, donc il est naturel que la Russie fasse la même chose en étant plus active en Amérique du sud”.

Les Etats-Unis, qui développent en ce moment un programme de bouclier anti-missile en Europe de l’est, voient d’un mauvais oeil ce rapprochement entre la Russie et l’Amérique du sud… Un général américain a prévenu qu’il ne faudrait pas “franchir la ligne rouge”.