DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise helvético-libyenne après l'interpellation d'un fils de Khadafi à Genève

Vous lisez:

Crise helvético-libyenne après l'interpellation d'un fils de Khadafi à Genève

Taille du texte Aa Aa

La Libye menace la Suisse de représailles après l’interpellation à Genève du quatrième fils de Mouammar Khadafi.

Agé de 32 ans, Hannibal Khadafi et sa femme sont soupçonnés d’avoir frappé deux de leurs employés le 15 juillet dernier.

Le couple a été libéré deux jours plus tard, après avoir versé une caution de plus de 300.000 €. Mais le fils du dirigeant lybien affirme avoir été maltraité par la police suisse.

Hannibal Khadafi a déjà été poursuivi à Paris pour violence sur sa femme en 2005, et pour avoir dévalé les Champs-Elysées à 140 km/h l’année précédente.

La Libye a ordonné la fermeture des entreprises suisses sur son territoire. Les responsables de Nestlé et du groupe helvético suédois ABB ont été interrogés. Le dirigeant suisse d’ABB est toujours en rétention. Tripoli exige des excuses.