DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La grande muette au régime sec

Vous lisez:

La grande muette au régime sec

Taille du texte Aa Aa

Au nom de la modernisation et de l’adaptation face aux nouvelles menaces, le gouvernement français a décidé de réformer l’armée de fond en comble.

Une brigade, symbole du rapprochement entre Paris et Berlin devrait pourtant échapper à la purge, la Brigade franco-allemande qui, si la chancelière Angele Merkel donne son accord, sera transférée en France.

La nouvelle carte militaire a donc été dévoilée ce matin. Elle prévoit la supression ou le déménagement de 116 unités et ce dans tous les corps d’armée, en particulier l’armée de terre et l’armée de l’air, la marine étant peu touchée.

En terme de personnels, ce sont 54 000 postes de militaires et de civils qui vont disparaître lors des sept prochaines années, sur les 320 000 que compte l’armée francaise actuellement.