DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parlement français tourne la page des 35 heures de travail hebdomadaire

Vous lisez:

Le parlement français tourne la page des 35 heures de travail hebdomadaire

Taille du texte Aa Aa

“C’est la fin des 35 heures imposées”, a affirmé le ministre français du travail Xavier Bertrand, après l’adoption par le Sénat du volet réforme du temps de travail dont l’objectif est de tourner la page des 35 heures. Quelques heures avant le vote, une manifestation réunissait à Paris devant le Sénat les adversaires du projet de loi. Avec le texte voté apr les sénateurs français, si la durée légale de 35 heures hebdomadaires est maintenue, chaque entreprise pourra négocier sa durée du travail et ses contreparties en passant outre aux obligations jusqu’ici fixées par les différentes branches d’activité. Concrètement l’employeur pourra dépasser le contingent actuel d’heures supplémentaires : 220 par an, sans plus avoir à demander l’autorisation de l’inspection du travail et sous réserve de ne pas dépasser 48 heures hebdomadaires.
La France est le seul pays à pratiquer le régime des 35 heures. Et on y travaille en moyenne 41 heures par semaine alors que parmi les autres grandes économies européennes, c’est en Grande Bretagne que l’on travaille le plus : 43 heures. Les lituaniens se situent en bas du classement avec 38,6 heures. Dans l’Union européenne, les salariés – sauf exception, ne peuvent pas travailler plus de 48 heures par semaine
En ce qui concerne les congés payés, en Grande Bretagne ainsi qu’en Italie, Belgique, Grèce, Portugal et Irlande notamment, les travailleurs ont au moins 26 jours de congés payés par an contre 21 à 25 en France, Allemagne, Pologne et Suède.