DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grande Bretagne adopte une riposte au téléchargement illégal sur internet

Vous lisez:

La Grande Bretagne adopte une riposte au téléchargement illégal sur internet

Taille du texte Aa Aa

Six des plus importants fournisseurs d’accès internet sur le marché britannique se sont mis d’accord avec l’Industrie phonographique britannique et l’Association cinématographique pour lutter contre le téléchargement illégal d‘œuvres sur Internet.
En un an, six millions et demi de Britanniques
auraient téléchargé illégalement de la musique et des films. Le coût de cette pratique pour l’industrie musicale : près d’un milliard et trois cents millions d’euros dans les cinq prochaines années.
“Quand on voit les jeunes et qu’on leur demande pourquoi ils téléchargent, pourquoi ils font ça, une des raisons qu’ils donnent c’est qu’ils pensaient que personne ne le découvrirait, affirme ce représentant de l’industrie phonographique britannique. Si on leur dit que quelqu’un va venir en disant, je sais que vous fraudez, environ 80% d’entre eux affirment qu’ils arrêterait immédiatement”.
Quel est le sentiment des créateurs de musique ?
“Si les gens téléchargent gratuitement des morceaux c’est embêtant, affirme la chanteuse du groupe amateur Rosie and the goldbug, car nous on a rien d’autre. Je pense que l’accord aura un effet car les gens savent que ce n’est pas bien moralement”.
Selon l’accord signé en Grande Betagne, les fournisseurs d’accès enverront un courrier aux internautes considérés comme les plus actifs dans le téléchargement illégal. Ce courrier les préviendra qu’ils ont été repérés et que leur compte est surveillé. Pour les récidivistes, une limitation de l’utilisation du haut débit a été évoquée comme sanction éventuelle. Evoquée seulement…