DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mauvaise nouvelle sur le front économique pour le gouvernement britannique

Vous lisez:

Mauvaise nouvelle sur le front économique pour le gouvernement britannique

Taille du texte Aa Aa

Ce ne sont pas les chiffres publiés vendredi par l’office britannique de la statistique qui vont faciliter la réconciliation entre les britanniques et leur premier ministre. En effet la croissance économique au Royaume Uni a ralenti au deuxième trimestre à son niveau le plus faible depuis trois ans. D’un trimestre sur l’autre, le Produit Intérieur brut britannique a augmenté de 0,2% : c’est sa croissance la plus faible depuis trois ans, en rythme trimestriel mais aussi annuel puisque sur un an la croissance du PIB est de 1,6% contre 2,3% au premier trimestre.
La baisse de 0,7% de l’activité dans le secteur de la construction affirme l’Office statistique, est la cause principale du ralentissement de la croissance britannique à 1,6% en rythme annuel contre 2,3% enregistré au premier trimestre.
Par secteur, avec le le BTP, l’activité industrielle est en repli.
On retiendra enfin la très faible hausse de l’activité dans le secteur des services au 2ème trimestre alors qu’il compte pour deux-tiers de la croissance économique britannique.
Situation délicate que celle de la Banque d’Angleterre qui conduit la politique monétaire : conicée entre le marteau et l’enclume : le ralentissement économique et le fort taux d’inlfation.