DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le départ de Serge Tchuruk et de Patricia Russo à la tête d'Alcatel-Lucent : un constat d'échec

Vous lisez:

Le départ de Serge Tchuruk et de Patricia Russo à la tête d'Alcatel-Lucent : un constat d'échec

Taille du texte Aa Aa

Près de deux ans après la fusion entre les équipementiers télécoms français Alcatel et américain Lucent, l‘équipe dirigeante passe la main après des avertissements sur résultats à répétition.

Alcatel-Lucent dont la perte nette ajustée au 2ème trimestre est de 222 millions d’euros, précise que Serge Tchuruk a décidé de démissionner le 1er octobre. Depuis la fusion, c’est l’américiane Patricia Russo qui avait pris les rennes du groupe mais elle ne s’est jamais imposé. Les syndicats ne lui ont jamais pardonné le plan de 12.500 suppressions d’emplois.

Depuis le début de l’année, le titre Alcatel a perdu 23% en bourse : il avait déjà perdu 55% de sa valeur en 2007.

Patricia Russo, ancienne N°1 de Lucent dont elle avait redressé les comptes, n’a jamais réussi à surmonter les difficultés liées à la mise en place de la fusion.

Ce départ est un constat d‘échec à plusieurs titres : après avoir dirigé un groupe qui a perdu plusieurs centaines de millions d’euros et perdu plus de la moitié de sa valeur en 2007 et 2008, la dirigeante américaine part avec près de 6 millions d’euros d’indemnités. Serge Tchuruk avait lui, touché 5,6 millions à l’arrivée de Patricia Russo.