DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis démentent avoir promis l'impunité à Karadzic

Vous lisez:

Les Etats-Unis démentent avoir promis l'impunité à Karadzic

Taille du texte Aa Aa

Le négociateur américain des accords de Dayton, Richard Holbrooke, a opposé un démenti catégorique aux propos de Radovan Karadzic. Jamais il ne lui a promis l’impunité. C’est de la pure invention, assure-t-il.

“En juin 1996, je me suis rendu à Belgrade et j’ai négocié un accord avec Milosevic et avec deux hommes de main de Karadzic, a-t-il expliqué. Selon cet accord, Karadzic devait quitter immédiatement ses fonctions de président de la partie serbe de la Bosnie ainsi que de son parti politique. Il devait disparaître de la vie publique. Il a signé avec réticence, il ne s’est même jamais déplacé pour participer aux négociations. Mais ensuite, dans le seul but de se protéger, il a sorti cette fausse histoire.”

Holbrooke a conclu en qualifiant Karadzic de l’un des plus grands criminels de guerre de l’histoire.