DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Hamas continue de crier vengeance et s'engouffre dans la lutte fratricide

Vous lisez:

Le Hamas continue de crier vengeance et s'engouffre dans la lutte fratricide

Taille du texte Aa Aa

Au moins 4 personnes ont été tuées ce samedi dans la ville de Gaza lors d‘échanges de tirs. La violence aurait éclaté quand les forces du mouvement islamiste s’en sont pris à la maison du clan familial Helis dans le quartier de Choujaya.

Ce clan est lié au Fatah, le mouvement du président palestinien. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza l’accuse d‘être derrière l’attentat à la bombe du 25 juillet. Un attentat perpétré à Gaza qui a tué 5 membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, et une fillette de 5 ans.

Le mouvement islamiste a ensuite arrêté plus de 300 personnes, pour la plupart des membres du Fatah. Le mouvement du président palestinien a pourtant nié toute implication dans l’explosion.

Les versions des deux mouvements ne cessent de diverger. Le Hamas a accusé aujourd’hui le clan Helis de tirer des obus de mortier contre sa police. Et la famille Helis a démenti en reprochant à son tour le mouvement islamiste de commettre des crimes.