DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Flamme olympique : silence et recueillement dans le Sichuan

Vous lisez:

Flamme olympique : silence et recueillement dans le Sichuan

Taille du texte Aa Aa

La province chinoise dévastée en mai par un terrible séisme accueille à partir de ce dimanche la flamme olympique. Initialement, ce relais devait avoir lieu à la mi-juin. La province du Sichuan est la dernière étape pour la flamme olympique avant son retour à Pékin pour les JO.

C’est le vice-gouverneur de la province qui a donné le coup d’envoi du relais à Guang’an. La cérémonie a été organisée dans un parc construit en l’honneur de l’ancien dirigeant chinois Deng Xiaoping qui est né et qui a vécu dans cette ville.

Guang’an est situé à 300 km de l‘épicentre du séisme du 12 mai, elle a été largement épargnée. L‘épicentre était situé à Wenchuan.

Le séisme de magnitude 7,9 a tué près de 70 000 personnes et laissé 5 millions de sans abris. Le drame a provoqué un élan de solidarité nationale. Les répliques se poursuivent et réveillent les craintes. Deux d’entre elles ont frappé vendredi la province chinoise.