DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

16 policiers tués dans un attentat au Xinjiang

Vous lisez:

16 policiers tués dans un attentat au Xinjiang

Taille du texte Aa Aa

Quatre jours avant le début des jeux Olympiques, un attentat fait 16 morts et 16 blessés dans l’ouest de la Chine. L’attaque a visé la police des frontières dans la ville de Kashgar, située au Xinjiang, à quelques 4 000 kilomètres de Pékin.

Selon la version officielle, deux assaillants à bord d’un camion ont foncé sur un groupe de policiers, avant de s’en prendre à eux avec des explosifs et des armes blanches. Les deux hommes ont été arrêtés et appartiennent à l’ethnie ouïghoure.

Turcophone et de religion musulmane, les Ouïghours sont majoritaires au Xinjiang. Dans cette région autonome, plusieurs groupes indépendantistes sont en lutte contre le pouvoir central, qu’ils accusent de discrimination.

De son côté, le gouvernement chinois les présente comme des terroristes islamistes affirmant qu’ils sont la principale menace pesant sur les jeux olympiques. Dans le même temps, dissidents et défenseurs des droits de l’homme accusent Pékin d’exagérer cette menace pour faire taire toute contestation.

Ce bilan de 16 morts est en tous cas le plus lourd jamais enregistré dans un attentat au Xinjiang. Le comité olympique n’a pas fait de commentaire répétant simplement que la Chine avait toute sa confiance pour que les jeux se déroulent en toute sécurité.