DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : Berlusconi enrichit son "paquet sécurité"

Vous lisez:

Italie : Berlusconi enrichit son "paquet sécurité"

Taille du texte Aa Aa

L’armée italienne vient au secours de la police. Quelque 3 000 militaires sont déployés à partir de ce lundi dans le pays. Notamment dans les grandes villes, comme Rome, Milan, Naples. Mais pas seulement. Ce dispositif fait partie du “paquet sécurité” mis en place par le président du Conseil Silvio Berlusconi. Une mesure controversée, vivement contestée par l’opposition de gauche.

“L’armée a déjà participé à des opérations de sécurité ou d’ordre public, explique le capitaine Giuseppe Bonaddio. Je me souviens par exemple de l’opération Vêpres siciliennes après les attentats contre les juges Falcone et Borsellino dans les année 90, et de l’opération Domino après le 11 septembre.”

Ce dispositif prévoit la protection de sites dits sensibles ou stratégiques, des patrouilles en commun avec la police, mais aussi la surveillance des centres de rétention d’immigrants clandestins.
Il est provisoire. Six mois, renouvelable une fois.