DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une manifestation rare à Pékin : celle de Chinois expropriés

Vous lisez:

Une manifestation rare à Pékin : celle de Chinois expropriés

Taille du texte Aa Aa

Cette petite manifestation serait banale si elle ne s‘était pas déroulée en Chine à Pékin. “Interrogez moi sur mon expérience des droits de l’homme”, peut-on lire sur l’affiche d’une manifestante. Ces femmes bravent la présence des policiers en civil et protestent contre leur expropriation. Elles possédaient des maisons dans les hutongs, ces vieilles ruelles détruites pour faire place à des tours en béton. L’organisation des Jeux Olympiques a signé l’arrêt de mort d’une partie du Vieux Pékin.

Ces Chinois réclament justice: “Nous ne sommes pas contre les Jeux Olympiques, souligne une manifestante. Mais ils n’auraient pas dû détruire ma maison après m’avoir expulsée de force et fait de moi une SDF”.

Généralement, les forces de l’ordre mettent rapidement un terme aux manifestations sur la place Tiannanmen et autour. Interrogée, le bureau de presse de la police disait ignorer où les manifestants avaient été emmenés. Du côté des autorités locales, on assure que l’administration ne forçait pas les résidents à quitter leur maison.