DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soljenitsyne, celui qui a brisé le silence des goulags

Vous lisez:

Soljenitsyne, celui qui a brisé le silence des goulags

Taille du texte Aa Aa

Pour les survivants du goulag, Alexander Soljenitsyne est celui qui a brisé le silence sur les camps de travail soviétique. L’auteur de “Une journée d’Ivan Denossovitch” et de “l’Archipel du Goulag” a passé plus de sept ans dans les camps et décrit dans ses romans son dur labeur ne négligeant aucun détail.

La sortie de ces ouvrages a permis d’ouvrir les consciences explique une autre survivante Susanna Pechora, aujourd’hui âgée de 75 ans. A l‘époque, ses amis et sa famille l’ont pressée de questions…

“Les personnes qui n‘étaient pas là nous ont alors demandé avec horreur, est-ce que c‘était vraiment comme ça? Mais nous ne leur avons dit qu’une petite part de la vérité” raconte-t-elle.

Pour Susanna Pechora les livres de Soljenitsyne ont été salutaires. Elle rend hommage à son talent : “son travail littéraire fut un acte héroïque qui a permis aux gens de réfléchir. Mais il y avait de telles choses décrites dans ce livre que je n’ai pas donné l’Archipel du Goulag à mes enfants puis à mes petits-enfants avant qu’ils ne soient assez grands”.

Arrêtée en 1951 alors qu’elle n‘était qu’une lycéenne, Susanna Pechora a passé 5 ans de sa vie au goulag.