DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les mauvais indices économiques se succèdent en Grande Bretagne

Vous lisez:

Les mauvais indices économiques se succèdent en Grande Bretagne

Taille du texte Aa Aa

La confiance des consommateurs britanniques est tombée à un niveau jamais rencontré depuis au moins quatre ans en Grande Bretagne au mois de juillet. L’indice de confiance calculé par la banque britannique Nationwide est tombé de 62 à 51 de fin juin à fin juillet : c’est le recul mensuel le plus important enregistré depuis le lancement de cet indice en mai 2004.

Rien d‘étonnant quand on lit les chiffres récents proposés par l‘économie britannique : seulement 0,2% de croissance économique en juin sur un mois, 3,8% d’inflation en rythme annuel, alors que le chômage affiche 5,2% ce qui est élevé pour le marché du travail. La hausse des demandeurs d’emploi indemnisés était de plus de 15.000 au mois de juin.
Toujours selon le groupe bancaire Nationwide, deuxième prêteur immobilier du Royaume Uni, le prix de l’immobilier a baissé de plus de 8% au mois de juillet sur douze mois.

Après la publication de l‘étude de Nationwide, la livre sterling s’est affaiblie, d’autant qu’une autre étude, également publiée mercredi montre que le secteur des services en Grande Bretagne qui compte pour les trois-quarts de l’activité économique britannique a ralenti pour le troisième mois consécutif.

Pour la plupart des économistes interrogés, Mervin King le président de la Banque d’Angleterre qui dirige depuis mercredi les travaux de l’institution , ne touchera pas – en accord avec les membres de la Banque centrale britannique au principal taux d’intérêt de l’institution qui est de 5% actuellement.