DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OMV jette l'éponge et retire son offre de rachat du hongrois MOL

Vous lisez:

OMV jette l'éponge et retire son offre de rachat du hongrois MOL

Taille du texte Aa Aa

La première compagnie pétrolière et gazière autrichienne OMV, retire son offre non sollicitée de 15 milliards d’euros sur son concurrent hongrois MOL faisant valoir les trops grandes restrictions imposées par la Commission européenne qui s’inquiétait des risques que cette fusion ferait courir sur la concurrence et la hausse des prix, indiquant qu’OMV serait notamment contraint de céder une raffinerie pour obtenir son feu vert.

Pour OMV, le hongrois MOL voulait une offre améliorée. “Nous savons une chose c’est qu’ils voulaient plus, affirme le président du directoire d’OMV Wolfgang Ruttenstorfer. Ce que nous ne savons pas exactement, c’est avec quel montant ils auraient été contents. Mais nous leurs avons dit: ça, c’est la limite.”

OMV va conserver pour le moment la participation de 20% qu’il détient dans le groupe hongrois, pour “rester partie prenante dans le mouvement de consolidation du secteur énergétique en Europe centrale”, a également affirmé le président du directoire du groupe autrichien. Quand au hongrois MOL, il s’est contenté d’affirmer que le groupe autrichien manquait de logique dans sa stratégie après le retrait de son offre.