DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Combats en Ossétie du Sud : rappel des faits

Vous lisez:

Combats en Ossétie du Sud : rappel des faits

Taille du texte Aa Aa

Comment en est-on arrivé là ? Et comment est-on passé d’une guerre des nerfs à des combats d’une telle violence ?

L’origine du conflit remonte à l‘éclatement de l’URSS en 1991. L’Ossétie du nord reste dans la Fédération russe alors que le sud est sous domination géorgienne.

Mais l’Ossetie du sud se déclare indépendante. Depuis la tension est latente et tout s’est finalement accéléré la semaine dernière.

Auparavant les incidents se sont multipliés. Aout 2007, un missile s’abat en territoire géorgien.

Le Président Mikheïl Saakachvili se rend alors sur les lieux. Il dénonce une provocation russe. Moscou est accusée de soutenir les indépendantistes ossètes.

Puis en juin dernier la tension monte d’un cran.

Les forces géorgiennes interpellent de façon musclée quatre soldats russes de maintien de la paix à proximité de la frontière abkhaze, autre région séparatiste pro-russe.

Le ton monte une nouvelle fois entre Moscou et Tbilissi…

Enfin sur le plan politique, les Ossètes du Sud procèdent en novembre 2006 à un référendum et élisent leur propre président. Vote qui n’a été reconnu ni par la Géorgie, ni par la communauté internationale.

Mais avec la reconnaissance mondiale de l’indépendance du Kosovo en mars dernier, l’Ossetie du Sud demande maintenant qu’il en soit de même pour elle.