DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La capitale d'Ossétie du Sud encerceclée par l'armée géorgienne

Vous lisez:

La capitale d'Ossétie du Sud encerceclée par l'armée géorgienne

Taille du texte Aa Aa

Tskhinvali, la capitale d’Ossétie du Sud, est encerclée. L’armée géorgienne a décidé ce jeudi soir de “restaurer l’ordre constitutionnel” dans cette région séparatiste.

Pour y parvenir Tbilissi a décidé d’employer la manière forte, des tirs d’artillerie à l’envoie de blindés. Officiellement il s’agit de neutraliser les poisitions séparatistes et non de prendre d’assaut la ville. Selon les autorités ossètes au moins 15 civils auraient été tués.

La Russie, qui soutient les indépendantistes, appelle la communauté internationale à intervenir. Le Conseil de sécurité de l’Onu s’est réuni d’urgence pour tenter de mettre un terme aux tensions dans la région.

Des tensions qui se sont aggravées ces derniers mois, sur fond de rivalités russo-géorgiennes pour le contrôle de ces territoires.

Le président géorgien avait tenté quelques heures plus tôt une dernière proposition : “Je propose une autonomie garantie par la loi internationale, conformément aux standards européens. Et je propose à la Fédération de Russie de garantir la sécurité en République auonome d’Ossétie du Sud, sur le territoire géorgien”, déclarait Mikhaïl Saakashvili.

Un cessez-le-feu avait été brièvement conclu dans la journée mais Tbilissi affirme que ce sont les soldats ossètes qui ont repris les tirs en premier. Au moins une dizaine de soldats géorgiens auraient été tués durant les accrochages qui s’en sont suivi.

Il semblerait que des centaines de volontaires, venus de la République russe voisine d’Ossétie du Nord, traversent la frontière pour participer au combat.