DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La guerre chaude et la guerre des mots se poursuivent entre la Russie et la Georgie

Vous lisez:

La guerre chaude et la guerre des mots se poursuivent entre la Russie et la Georgie

Taille du texte Aa Aa

Selon le ministère de l’intérieur géorgien, un aéroport militaire à Tbilissi aurait été bombardé par les avions russes, le ministre qui ajoute que la Russie aurait en outre massé des milliers de soldats et de blindés à la frontière avec l’Ossétie du sud et s’apprêterait à attaquer la Georgie.

Sur le front la situation reste confuse. Difficile de dire ce qui se passe vraiment au second jour des combats. Tskhinvali est le théâtre de violents affrontements à l’arme lourde, et chaque camp revendique le contrôle de la capitale Ossète.

Ce que l’on peut affirmer c’est que l’aviation russe appuie l’armée ossète depuis deux jours en menant des raids aériens sur le territoire géorgien. Les attaques visent des objectifs stratégiques et économiques. Comme toujours dans ce genre d’opérations les dommages collatéraux sont inévitables. À Gori, au centre de la Géorgie une bombe est tombée sur une zone résidentielle tuant au moins 5 personnes.

Le bilan des victimes reste également flou. Selon Tbilissi au moins 150 personnes ont été tuées depuis hier. La Russie annonce des dizaines de morts, et le président Ossète parle même de 1500 victimes.