DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retrait des troupes géorgiennes de Tskhinvali

Vous lisez:

Retrait des troupes géorgiennes de Tskhinvali

Taille du texte Aa Aa

Les soldats russes peuvent jouer les libérateurs dans la capitale de l’Ossétie du Sud. Les autorités géorgiennes annoncent officiellement que leurs troupes se sont retirées de Tskhinvali, et même de la quasi-totalité de la région séparatiste. Le secrétaire du Conseil de sécurité géorgien parle de bonne volonté. “Face aux circonstances qui s’aggravent, a-t-il déclaré, l‘état-major géorgien a décidé de regrouper nos forces et de les faire sortir de Tskhinvali”. Alexandre Lomaïa a expliqué qu’il s’agissait “d’une volonté d’arrêter la confrontation militaire”.

A Tskhinvali règne désormais un calme relatif. Tout au long de la nuit dernière, la capitale de l’Ossétie du Sud avait été pilonnée intensément par l’artillerie géorgienne. Au moins vingt habitants auraient été tués. Selon Tbilissi, l’armée russe continue de faire entrer des pièces d’artillerie lourde en Ossétie du Sud.

Et un grand nombre de véhicules blindés restent massés près de la frontière géorgienne. Par ailleurs, des avions russes ont bombardé dimanche matin un aéroport militaire proche de la capitale Tbilissi. Et la Russie commence à imposer un blocus maritime à la Géorgie.