DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dix ans après, l'Irlande du Nord commémore dans la controverse l'attentat d'Omagh

Vous lisez:

Dix ans après, l'Irlande du Nord commémore dans la controverse l'attentat d'Omagh

Taille du texte Aa Aa

Les cérémonies en mémoire des 29 victimes de l’attaque du 15 août 1998 ont été boycottées par les familles d’une dizaine de victimes, qui estiment que le mémorial inauguré à cette occasion ne dit pas assez clairement que les auteurs de l’attentat faisaient partie de la mouvance républicaine catholique luttant pour le rattachement de la province à l’Irlande.

Le seul accusé de l’attentat a été acquitté en décembre 2007, provoquant l’ire des familles de victimes.

Il y a 10 ans, l’explosion à la voiture piégée avait été revendiquée par une branche dissidente de l’IRA, l’Armée républicaine irlandaise qui se fait appeler “IRA-Véritable”. Cette dernière entendait marquer son opposition à l’accord de paix signé
le 10 avril 1998.

Cette controverse illustre les difficultés à cautériser les plaies laissées par 30 ans d’années de plomb qui ont fait 3500 morts.

Un gouvernement multiconfessionnel a été instauré mais catholiques et protestants n’ont toujours pas parachevé la création d’une force de police et de justice régionales, autonomes de Londres.