DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scepticisme à Tbilissi

Vous lisez:

Scepticisme à Tbilissi

Taille du texte Aa Aa

Dans les rues de Tbilissi, le calme est revenu. Mais le conflit entre la Géorgie et la Russie reste sur toute les lèvres alors que les troupes de Moscou sont toujours dans le pays. Difficile dans ces conditions de croire à la paix. Cet habitant de la capitale géorgienne est sceptique. ‘‘Ces traités sont signés et après ils sont toujours rompus. Nous ne devrions pas faire confiance aux Russes.’‘

Des habitants de Gori ont trouvé refuge près de la capitale géorgienne dans des camps montés pour les accueillir. Ils ont fui les troupes russes et les milices ossètes, accusées de mener des raids dans les villages géorgiens que les troupes de Tbilissi ne protègent plus. Mais pour cette réfugiée, c’est le président géorgien qui a semé le trouble. ‘‘Regardez ce que Saakachvili nous a fait. Avant nous vivions tous ensemble, les Ossètes, les Géorgiens et les Russes. Il y avait des problèmes mais nous vivions ensemble ! J’avais une grande maison mais je l’ai perdu. Elle a été détruite.

Les troupes russes sont encore déployées dans 3 grandes villes géorgiennes. A Gori, d’où fuient toujours certains habitants, elles affirment que l’aide humanitaire sera bientôt distribuée.