DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie hausse le ton sur le bouclier antimissile américain.

Vous lisez:

La Russie hausse le ton sur le bouclier antimissile américain.

Taille du texte Aa Aa

Une mise en garde qui intervient alors que la Pologne a formellement accepté jeudi d’en accueillir des éléments sur son territoire.

Le climat tendu par la crise en Géorgie semble avoir accéléré les choses alors que les discussions traînaient en longueur depuis des mois entre Varsovie et Washington.

Anatoli Nogovitsyne, le chef d‘état-major adjoint russe a fait part de sa colère menaçante en estimant que la Pologne “s’exposait elle-même à une attaque” dans une déclaration à l’agence russe Interfax.

Nogovitsyne a même jugé l’accord americano-polonais “regrettable” dans une situation difficile entre Washington et Moscou. Les Américains venant selon lui “exacerber les difficultés” entre les deux capitales.

Le président russe avait lui aussi vivement réagi depuis Sotchi alors qu’il accueillait Angela Merkel. Dmitri Medvedev avait dénoncé un bouclier visant clairement la Russie.

L’administration Bush assure que ce dispositif vise à protéger les Etats-Unis et leurs alliés de missiles à longue portée tirés par des Etats voyous comme l’Iran ou des groupes activistes.

Moscou y voit pour sa part une menace pour sa sécurité nationale et un risque de déséquilibre dans les forces en Europe.