DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Avancée diplomatique dans le conflit russo-géorgien

Vous lisez:

Avancée diplomatique dans le conflit russo-géorgien

Taille du texte Aa Aa

Sur le terrain la situation reste confuse. Sur le papier toutes les parties du conflit en Géorgie ont désormais signé le plan de paix conclu sous les hospices de l’Union Européenne.

Hier le Président russe Dmitri Medvedev a paraphé le texte accepté précedemment par la Géorgie et les deux régions séparatistes, l’Abkhasie et l’Ossétie du Sud. L’accord est signé, mais Moscou dit vouloir prendre le temps.

Le ministre russe des affaires étrangères Serguei Lavrov a expliqué que les forces russes resteraient en Géorgie aussi longtemps qu’il le faudra, et se retireront au fur et à mesure de la mise en place du dispositif international prévu par l’accord.

Une signature considérée comme un motif d’espoir et un progrès par le président américain George Bush. Mais il invite Moscou à mettre fin aux opérations militaires.

En Géorgie Mikhail Saakachvilli a rendu visite hier à des réfugiés. Le président accueillera aujourd’hui à Tbilissi la Chancelière allemande Angela Merkel. Elle poursuit sa médiation après avoir rencontré vendredi le Président russe.