DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de retrait dans l'immédiat des troupes russes en Géorgie

Vous lisez:

Pas de retrait dans l'immédiat des troupes russes en Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Des mouvements de troupes, mais difficile de savoir aujourd’hui quelles sont les consignes de l’armée russe en Géorgie, alors que l’heure est à l’apaisement sur le plan diplomatique. Sur le terrain les informations restent confuses.

A Gori, située dans le centre de la Géorgie et au sud de la province séparatiste d’Ossétie du Sud, des blindés et des chars russes bloquaient toujours hier l’entrée principale de la ville. De nombreux mouvements de chars et de véhicules blindés d’infanterie auraient été constatés par des journalistes sur place à une trentaine de kilomètres de la capitale Tbilissi.

Le ministère géorgien des affaires des affaires étrangères a annoncé hier dans un communiqué que des rebelles d’Abkhazie, l’autre province séparatiste, auraient pris le contrôle de 13 villages géorgiens et une centrale hydro-électrique proche de leur territoire avec les forces armées régulières russes. Ces informations n’ont pas été confirmées par d’autres sources.

Tbilissi accuse par ailleurs les Russes d‘être les auteurs de la destruction d’un pont hier à 45 kilomètres de la capitale. Un acte qui a entrainé la coupure des liaisons ferroviaires entre l’est et l’ouest du pays. Moscou a démenti avoir quelque chose à voir avec la charge explosive posée sur le pont.