DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violences et appel à la grève en Bolivie

Vous lisez:

Violences et appel à la grève en Bolivie

Taille du texte Aa Aa

Hier dans la province de Santa Cruz, à l’est du pays, des heurts ont éclaté entre des militants autonomistes et la police. Malgré le référendum de dimanche dernier qui avait vu plus de 2/3 des boliviens accorder leur confiance à Evo Morales, la tension est encore bien présente dans les provinces les plus riches du pays. Ces dernières refusent en effet les réformes engagées par le président socialiste, qui à terme doivent permettre la redistribution des ressources entre riches et pauvres.

Au début de la semaine Evo Morales avait tenté de calmer les esprits en réunissant les gouverneurs des cinq régions qui lui sont hostiles. Mais la rencontre avait tourné court. Les gouverneurs ont d’ailleurs appelé à une grève civique de 24 heures mardi prochain afin de renforcer la lutte contre le gouvernement.