DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide commence à parvenir aux déplacés du conflit dans le Caucase

Vous lisez:

L'aide commence à parvenir aux déplacés du conflit dans le Caucase

Taille du texte Aa Aa

C’est le premier convoi humanitaire qui ait pu entrer à Gori.

Des équipes du Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU et du programme alimentaire mondial mondial ont pu distribuer de l’aide à la population de cette ville géorgienne, prise dans l‘étau édifié par les chars de l’armée russe.

1500 personnes ont enfin pu recevoir les cartons du Croissant rouge turque. Une femme raconte les derniers jours au milieu des combats: ‘‘Mon fils est proche de la mort. La nuit, il me réveille de peur des bombardements. Nous n’avons plus rien. C’est bien pire ici qu‘à Tbilissi.’‘

D’après le HCR, il y aurait près de 159.000 dans les zones de conflit. Un peu plus des deux tiers seraient localisés en Géorgie.

Ce dimanche, le président du Comité international de la Croix rouge est arrivé à Tbilissi. Il se rendra mardi en Russie pour plaider la cause des population civiles. Son voyage a pour but de demander des garanties de sécurité pour ses équipes et pour la population. Il a commencé dans un camp de réfugiés venu d’Ossétie du Sud.

D’après le président du CICR, Jakob Kellenberger, “dans ce centre, les gens vivent dans des conditions de grande pauvreté. On comprend ici, à quel point ces déplacés ont été arrachés à leur terre et à quel point ils sont vulnérables et dépendants.”

Le HCR déplore également de ne pouvoir accéder aux réfugiés de l’ouest de la Géorgie. Cette ligne ferroviaire qui devait permettre de les rejoindre a été détruite. Les Nations Unies affirment qu’il faudra un pont aérien pour leur permettre de recevoir de l’aide.