DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : la coalition gouvernementale tente dee s'entendre

Vous lisez:

Pakistan : la coalition gouvernementale tente dee s'entendre

Taille du texte Aa Aa

Serrer les coudes pour éviter que le Pakistan ne sombre dans le chaos : c’est la priorité de la fragile coalition gouvernementale.

Les dirigeants du PPP, le Parti du peuple pakistanais de feu Benazir Bhutto et ceux de la Ligue musulmane se sont réunis à Islamabad pour établir un plan d’action.

Il s’agit notamment de décider du sort des juges que le président démissionnaire Musharaf avait limogés l’an dernier. Mais sur bien des points, la coalition est divisée, ce que déplore le porte-parole du PPP.

“ Nous n’aurions pas été capables de faire tomber Musharaf si nous n’avions pas été unis, a-t-il déclaré. De même, nous ne serons pas à même de rétablir les juges si nous sommes divisés. Tout comme nous ne pourrons pas corriger les anomalies constitutionnelles à moins de nous serrer les coudes.”

Parmi les autres tâches urgentes de la coalition pakistanaise : organiser une élection présidentielle pour trouver un successeur à Pervez Musharaf, qui a démissionné hier après 9 ans au pouvoir.

Le nouveau gouvernement s’est déjà engagé auprès de Washington à poursuivre sa politique active de lutte contre le terrorisme islamique.