DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des questions se posent sur les difficultés financières de Spanair et le niveau de fiabilité de son avion

Vous lisez:

Des questions se posent sur les difficultés financières de Spanair et le niveau de fiabilité de son avion

Taille du texte Aa Aa

Alors que de nombreuses questions se posent sur les causes de cette catastrophe, on s’interroge aussi sur la santé financière de la compagnie Spanair qui détenait l’avion.
Deuxième compagnie aérienne espagnole et filiale du groupe scandinave SAS, Spanair a enregistré depuis le début de l’année des pertes importantes qui l’obligent à se restructurer et notamment à supprimer 1100 postes sur 4000. Alors, la compagnie aurait-elle cherché à faire des économies au détriment de la sécurité?
L’enquête devra le dire.

Pour le porte-parole de Spanair, Sergio Allard, “on ne peut pas faire des spéculations sur un accident, la responsabilité de l’enquête appartient aux autorités civiles de l’aviation, souligne-t-il. Spanair va collaborer totalement pour que l’enquête puisse se dérouler normalement et que les causes soient établies pour cet accident qui pour nous est un drame très regrettable.”

Quant à l’appareil en cause, il s’agit d’un MD82 comme celui-ci, produit par l’américain McDonnel Douglas entre 1981 et 1997.

D’après des experts, les avions de la famille des MD 80 sont peu à peu retirés du marché parce que trop bruyants et polluants en raison de sa motorisation ancienne, mais considérés comme relativement fiable.

Spanair annonce en détenir encore une trentaine d’exemplaires.