DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La confusion, la lenteur et l'ambiguité règnent autour d'un retrait russe de la Géorgie

Vous lisez:

La confusion, la lenteur et l'ambiguité règnent autour d'un retrait russe de la Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Ce matin, des unités militaires russes ont quitté apparemment le territoire géorgien. Un journaliste de Reuters a observé l’arrivée d’une trentaine de chars et de véhicules militaires à Tskhinvali, la capitale sud-ossète. Ils provenaient de la Géorgie non séparatiste. L’agence russe interfax a indiqué elle aussi qu’un convoi d’une quarantaine de véhicules a traversé Tskhinvali en direction de la Russie. Dans un premier temps, elle affirmait qu’il venait de la ville stratégique de Gori puis, étrangement, elle a abandonné toute référence à cette ville.

La Russie a multiplié des promesses et des annonces sur le retrait de ses troupes, tandis que Tbilissi criait à la mascarade. Dans un de ses derniers engagements, Moscou a promis que ce retrait serait achevé ce vendredi.