DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée russe a commencé son retrait de Gori, Tbilissi et Washington parlent "d'un retrait à la vitesse de l'escargot"

Vous lisez:

L'armée russe a commencé son retrait de Gori, Tbilissi et Washington parlent "d'un retrait à la vitesse de l'escargot"

Taille du texte Aa Aa

Moscou s’est pourtant engagé à achever d’ici la fin de la journée un retrait partiel de ses troupes en Géorgie tout en spécifiant qu’un nombre indéterminé de ses soldats de “maintien de la paix” resteraient à l’intérieur de ce pays dans une zone tampon. Zone tampon jugée “inacceptable” par le président géorgien Mikheil Saakachvili. La Russie affirme que cette zone est nécessaire pour éviter tout nouveau bain de sang et protéger les habitants d’Ossétie du Sud.

Le plan de paix accepté par Tbilissi et Moscou accorde à la Russie de prendre des mesures supplémentaires non spécifiées en Géorgie dans l’attente d’une force internationale dont les contours sont toujours en débat aux Nations Unies.

Les frictions se font également sentir entre l’Otan et Moscou. La Russie ayant suspendu sa coopération militaire tant que la crise en Gérogie ne sera pas résolue.

De son côté, l’OSCE a envoyé hier une délégation à Gori et sa mission militaire sera dès ce weekend en Géorgie.